Le blog de Geneviève-b

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

à débattre

Dialogue imaginaire à propos du démentèlement des GAFAM

https://www.lesechos.fr/idees-debats/cercle/opinion-regulation-des-gafa-la-grande-confusion-1268051

CHRONIQUE
Opinion | Régulation des Gafa : la grande confusion
Limiter le pouvoir des Gafa : les Etats-Unis comme l'Europe s'y emploient,
mais pas avec les mêmes intérêts ni les mêmes méthodes.
Les explications de l'économiste Jean-Hervé Lorenzi.

Par Jean-Hervé Lorenzi
 (chroniqueur | président du Cercle des économistes)
Publié dans les Echos le 25 nov. 2020 à 8:30Mis à jour le 25 nov. 2020 à 9:02

Voici les observations qui peuvent être apportées à ces propos.

Lire la suite

Wuhan en fête aiguillonne le numérique européen

En cette fin d’année 2020, Wuhan, foyer initial de la covid19 fait la fête, tandis que les grincheux occidentaux se lamentent.

Ceci serait rendu possible parce que la Chine aurait mis en place l’équivalent du stopcovid qui aurait été admis sans problème par la population.

Ainsi, les départs de foyer d’infection sont immédiatement identifiés et donc bloqués.

Cette efficacité est utilisée pour faire de la propagande à propos de l’efficacité de la gouvernance chinoise. Certes, cette gouvernance n’est pas transposable en Europe, mais les raisons de ce résultat nous invitent à stimuler nos velléités de souveraineté numérique et notre stratégie pour la développer.

Lire la suite

Ce que Trump a fait pour nous !

Cet insaisissable personnage a rendu visible la fissure qui défigure l’image de « grand frère » que les USA jouent vis-à-vis de l’Europe depuis 70 ans. Sur le plan anthropologique, cette fissure est inexorable, même si elle devrait évoluer vers alliance basée sur la réciprocité.

L’Amérique du nord vit une période complexe où se mêlent les dénouements de fondamentaux politiques instaurés avant et après la dernière guerre mondiale qui n’étaient pas durables, mais aussi les conséquences d’une évolution démographique, auquel il faut ajouter les mutations partagées avec le reste du monde, induites par l’évolution du climat, la numérisation de nos vies, le changement de modèle social et culturel… etc..

La finance, qui est un de ses axes de domination perd elle-même ses repères en raison du fait que l’économie repose de plus en plus sur de la création de valeur immatérielle. Or, l’immatériel a un comportement économique radicalement différent du matériel. Un autre modèle est à inventer, mais en attendant, l’instabilité ne cesse de semer le trouble.

Lire la suite

L'Etat Plateforme : une notion incomprise par la cours des comptes ! Pourquoi est-ce grave ?

Un rapport du conseil d’Etat de 2017 puis de la cour des comptes en 2018 ont remis en cause la poursuite du projet « Etat Plateforme » confiée de 2014 à 2019 à feue la DINSIC. Dans la réalité, cette initiative a correspondu à une opération d’intrapeneuriat au sein de l’État.

Les motifs invoqués pour cet abandon se comprennent. Ce qui est problématique, c’est l’analyse du problème et les conséquences de la décision. Ceci est trop grave pour ne pas être portés au débat public.

« Etat plateforme » désigne l’architecture du système de données dont doit se doter un état pour assurer la protection et la fluidité de circulation des données dans sa zone de souveraineté. Il faut remettre en route ce chantier en repartant des bons objectifs et des bonnes compétences.

Lire la suite

Travailler 4 jours par semaines ?

Le déconfinement : super, mais pas pour ceux qui ont perdu leur emploi au passage. Alors, une idée remonte à la surface, et pas en France, mais ailleurs dans le monde (Nouvelle Zeland) : travailler moins.

Cette idée est simpliste. L’activité humaine ne doit pas être ralentie. Mais elle doit être réorientée. Mais pour cela, il faut passer de l’économie exclusivement productive à une économie duale : productive et contributive.

Lire la suite

La data, comme la monnaie : une affaire d’Etat

En développant la monnaie, l’Homme a développé l’économie. La monnaie repose sur la confiance. Elle est gérée par l’État.

Les mutations que nous avons à opérer tendent à instaurer « l’économie circulaire » en remplacement de l’économie « linéaire » que nous pratiquons depuis plus de 10 000 ans.

Cette économie circulaire nous impose de la robotisation et des modes une gouvernance complexe qui nécessite de mettre en place des infrastructures sécurisées et efficaces d’échange de données, car la donnée, comme la monnaie repose sur la confiance.

Cette infrastructure a un nom : l’État Plateforme.

Lire la suite

Thème du TEDx Issy le Moulineaux 2020

« Mobilité et prospérité »

La mondialisation, qui fait voyager nos aliments et nos biens avant que nous en prenions possession, devient un modèle de société qui suscite de la méfiance.

Le global devient local, le vainqueur devient challenger, le court terme devient le long terme… le consensus autour de la notion de changement a besoin d’être transformé en stratégies opérationnelles.

Lire la suite

Startup nation : finalement, les Français n’en veulent pas

Dans une vidéo du 10/2/20 sur Frenchweb, Cedric O, secrétaire d’État chargé du numérique est heureux de nous présenter l’action du gouvernement en faveur du numérique français : elle est en bonne voie.

Il nous présente le travail d’influence et de financement qui a déjà été réalisé et la tendance qui s’affirme. Hélas, il ne nous parle pas de stratégie en matière de souveraineté numérique, ce qui laisse la profession perplexe, voir hostile.

Lire la suite

Retour au progrès !

Le parlement des entrepreneurs d’avenir a fermé ses portes la semaine dernière. Voici quelques idées fortes qui ont circulé dans les plénières et les ateliers.

La parole se libère face aux dénis quant aux failles qui se précisent dans l’équilibre mondial et dans notre modèle de société.

Les générations montantes cherchent des solutions et imposent leur vision. Leurs aînés les soutiennent en leur apportant leurs connaissances et le temps dont ils disposent.

Mais attention ! Il faut faire progresser le modèle en faisant évoluer le système de valeurs. Il faut cesser de vouloir innover, c’est-à-dire de faire du neuf sans tenir compte du passé.

Lire la suite

Révolutionnons en paix !

Le 18 janvier prochain, un nombre incalculable de citoyens du monde devraient commémorer la disparition de Gene Sharp. Ils ne le feront pas parce qu’ils ne le connaissent pas.

 

Pourtant, cet homme discret a rédigé le manuel indispensable aux nations qui veulent se faire entendre d’un dirigeant qui ne veut, ou ne peut pas, les entendre. Ce manuel s’intitule : « De la dictature à la démocratie ».

L’efficacité de ses recommandations, nous la voyons actuellement à Hong Kong, en Algérie ou en Amérique latine.

Lire la suite

Travail / retraite au 21ème siècle : tout change

Demander aux citoyens de travailler plus longtemps quand le travail disparaît relève de l’inconscience.

Faire la grève pour réclamer le statut quo relève de l’incapacité à entrer dans le 21ème siècle.

Les syndicats reçus 22 fois par le gouvernement : cela indique que le problème est mal posé et qu’il est traité par les mauvais interlocuteurs.

Les désordres qui en découlent fissurent notre société. Il y a danger, mais pas de désespoir.

Lire la suite

La médiation administrative : nécessité d'expérimenter

Audition à l'Assemblée Nationale du 13/11/19

Cette contribution ne reprend pas les aspects qui font consensus dans le rapport France Stratégie. Il tente d’apporter un éclairage sur :

  • Les enjeux qui rendent le déploiement de la médiation administrative indispensable : il met en perspective les évolutions sociétales qui nous contraignent à nous tourner vers la médiation, prenant de la distance avec nos pratiques ancestrales de l’autorité coercitive.
  • Elle propose un mode de déploiement et de financement innovant. Sans innovation aucun progrès n’est possible dans la période de mutation que nous vivons.

Lire la suite

Quand le numérique bouscule le capitalisme

Thomas Piketty souligne que la finance actuelle est basée sur la propriété.

Ceci est logique au regard de notre histoire, mais qui ne l’est peut-être plus tout à fait dans la société qui émerge de la numérisation galopante.

Notre vision du monde change et nos outils de gouvernance doivent évoluer en conséquence.

Justement, le numérique nous offre de nombreuses possibilités !

Lire la suite

Les promesses en matière d’emploi : une voie sans issue

« Donner un emploi à 3 000 0000 de jeunes sans qualification »
Au Sénat le 17/10/19

 

Le chantage à l’emploi de la part des grandes entreprises n’est plus acceptable. La qualité des emplois se dégrade. Il n’empêche que tout le monde aimerait bien que les entreprises recréent des emplois en abondance … Mais les trente glorieuses ne reviendront jamais.

Les entreprises se plaignent que les formations qualifiantes ne conviennent plus, mais la notion de métier devient flou et les carrières en confetti font que la formation doit devenir continue … mais construite sur une base qui reste à définir.  

Il faut manifestement penser le problème autrement.

Cela va prendre du temps. En attendant les grandes mutations, nous pouvons construire des palliatifs qui vont être riches en enseignement pour aborder le vaste chantier de refonte de notre pacte social.

 

Lire la suite

Est – Ouest, Nord – Sud : même mutation sociétale…

USA – Chine : ces deux-là vont en finir aux armes !

Oui, pourquoi pas ? Ils défendent la quintessence d’une idéologie contradictoire : « l’économie planifiée » et le « monde libre ». Des débats vieux de plus d’un siècle qui ne parlent pas aux générations qui montent.

Lire la suite

contribution à la consultation "pacte productif 2025" du gouvernement

Les think tanks du numérique, dont Forum Atena, Innocherche, La Fabrique du Futur et la Collectif Innovation, ont répondu à la consultation du gouvernement intitulé "Pacte productif 2025"

Nous avons choisi de regarder à 2050 pour orienter nos recommandations pour 2025.

Lire la suite

En route pour le numérique européen

Geneviève Bouché[1] pour l’Affdu – « Culture numérique » - août 2019

 

Dans la continuité des initiatives de l’époque gaullienne, les Français s’étaient créé une opportunité stratégique en se lançant dans la télématique et les technologies associées. Elle a beaucoup appris sur le plan technique et éthique. Mais elle a échoué sur le plan de la gouvernance, comme au paravent à propos du cinéma.

À présent, une fenêtre d’opportunité s’ouvre à nouveau au niveau Européen et sans doute en lien avec l’Afrique francophone.

Tirer les enseignements de ces loupés et comprendre la nature exacte de cette nouvelle fenêtre d’opportunités devient nécessaire.

 

[1] Geneviève Bouché est docteur en science des organisations. Sur la base d’une triple formation (télécoms, économie et futurologie cybernéticienne, elle a joué un rôle important dans le développement de la télématique et plus largement dans l’industrie du numérique en France. Ses travaux sont contrés sur le modèle de société qui s’installe au fur à mesure que le numérique envahit nos vies. Elle contribue à faire en sorte que cette mutation soit saisie comme une opportunité de renaissace pour l’Europe avec l’Afrique pour partenaire géographique.

Lire la suite

L’E-Etat estonien, souche du numérique européen

Bien qu’il soit en fonction depuis plus de 20 ans, l’E-Etat de l’Estonie devient le sujet à la mode en Europe : tout le monde en veut, mais pas grand-chose arrive.

Le sujet séduit et terrorise : un Etat efficace ? On en rêve ! Mais un Etat « tout neuf » qui fait des économies sur le coût de ses institutions, particulièrement sur le travail de ses fonctionnaires, est un modèle difficile à promouvoir chez les décideurs. Alors on tergiverse, arguant que l’Estonie est peuplée de 1,3 million d’habitant seulement et donc difficile à transposer dans des pays anciens, de la taille de la France ou l’Allemagne …

Mais la question ne se pose pas en termes de protection de certains emplois, mais de compétitivité face aux modèle de société qui s’impose.

Lire la suite

Désastre climatique et humanitaire : « La Chine va faire le job ! » selon Gaël Giraud

Jean Marc Jancovichi nous dit, chiffres à l’appui, que les COP21 et suivantes ne seront que des « grands-messes » aussi longtemps que la finance ne changera pas de logique : toujours plus de profits générèrent toujours plus de productivité et de consommation.

 

Dans son entretient en direct sur Thinkview, Gaël Giraud nous relate un entretien qu’il a eu récement avec les acteurs de la haute finance à Londres. Selon lui, ils sont conscients de la réalité humanitaire et climatologique, mais ils estiment que pour le moment, il n’y a pas lieu de bouger : la Chine, qui a un régime autoritaire, va faire le job.

Lire la suite

Contreparties aux aides sociales : oui, dans le pacte social du 21ème siècle

Le Premier ministre a relancé un vieux débat :

faut-il demander aux bénéficiaires de certaines prestations sociales une contrepartie sous forme de tâches d’intérêt général ?

La proposition déclenche des oppositions, même auprès de ceux qui sont prêts à admettre que l’idée nécessite réflexion.

Mais, posée autrement, cette idée suscite l’adhésion.

Lire la suite

- page 1 de 4

Fil des billets
Fil des commentaires