Le blog de Geneviève-b

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

à débattre

Effondrement de la classe moyenne

Les robots captent les tâches allouées à la classe moyenne. Celle-ci s’effondre en silence… Enfin presque, puisque les bonnets rouges, nuit debout ou les gilets jaunes sont étouffés.

Les décisionnaires n’ont pas encore appréhendé la nature de l’évolution en cours.

Réciproquement, les victimes de cet effondrement n’ont pas le recul pour théoriser cette configuration entièrement nouvelle.

Le haut dit au bas : « je ne comprends pas ce que vous demandez » et le bas dit au haut : « vous ne nous écoutez pas » !

La situation est explosive, ce qui fera un temps le miel de quelques autocrates.

Lire la suite

les monnaies fléchées

Le chèque énergie, le pass culturel pour les jeunes, les tickets restaurants et bien avant eux, les sinistres tickets de rationnement … tous entrent dans la catégorie des monnaies fléchées.

Nous ne savons plus nous en passer et pourtant, elles sont pour le moment financées par de la dette publique.

Pour les faire fonctionner, il est nécessaire de prendre en compte des données personnelles et comportementales. Ces monnaies ne peuvent être gérées par des organismes soumis à la démocratie.

Lire la suite

Les temps de la vie du XXe siècle au XXIe

Le parcours de vie des hommes est un continuum en six étapes qui constituent un cycle au niveau d’une lignée. Chaque individu les déroule à sa convenance, en fonction des opportunités et des contraintes qu’il rencontre.

  1. Je nais : j’ai besoin d’amour pour développer mon ouverture d’esprit et de soins pour avoir un corps sain et efficace.
  2. J’apprends : j’ai besoin d’espaces d’initiatives pour apprendre à me comprendre et comprendre les autres et me faire une idée de la manière dont fonctionne l’environnement dans lequel je vais pouvoir faire de ma vie une œuvre.
  3. Je fais : je produis et j’ai besoin de réseaux pour me former et pour évoluer.
  4. J’innove : j’ai besoin de croiser les savoirs et mutualiser les moyens.
  5. Je transmets : j’ai besoin de lieux d’échanges et du soutien de mes proches.
  6. Je me rends utile et bienveillant : j’ai besoin de proximité avec mes semblables et d’accompagnement matériel et affectif. Je crée de la paix autour de moi et je donne de la confiance aux générations qui arrivent dans ma famille.

Lire la suite

L’effervescence autour des cryptos ! Danger…

Les manifestations se multiplient pour l’encourager à se lancer dans la voie des cryptos (monnaies) et des NFT qui se prolonge dans le metavers !

Cependant, le public a des doutes sur ces innovations qui n’apportent pas de réponse aux problèmes actuels du monde réel.

Les cryptos sont associées aux blockchains dont la réputation environnementale est contestée… Mais surtout, les méthodes employées pour pousser le public à y engager son épargne ne sont pas sans rappeler l’époque de la bulle Internet qui a permis l’émergence des GAFAM, lesquels commencent à polluer nos démocraties en pleine restructuration.

Singulièrement, les autorités politiques restent muettes. Nous devons nous emparer de ce sujet. Voici pourquoi.

Lire la suite

Cryptos ? Souvenez-vous de la bulle Internet

Dans le milieu des années 90, le minitel a commencé à être relayé en France par Internet. Au début des années 2000, celui qui avait son économie placée dans les valeurs du CAC 40 était un gars du passé… Quelques années plus tard, le public découvrait avec effarement que son épargne confiée aux acteurs des nouvelles technologies avait disparu, mais que des géants du numérique avaient émergé !

Ces géants présentent à présent des défauts sociaux, économique, environnementaux. Qu’en sera-t-il de la vague suivante : les cryptos (monnaies) et le metavers ?

Pour demeurer vigilant, repassons le film réel de cette bulle Internet.

Lire la suite

La monnaie d’hier et de demain

L’inflation ne nous menace plus, elle est là et elle nous angoisse ! Nous savons que lorsque la monnaie se dérègle, rien ne va plus. Chacun y va de son avis et même en profite pour pousser ses intérêts.

Comme dans les grands procès, il y a le principe général du problème et les détails qui permettent de comprendre ce qu’il en est réellement.

Ceux qui veulent tout savoir peuvent trouver matière à réfléchir dans la littérature que nous offrent l’Internet et les nombreux ouvrages qui vont se multiplier sur le sujet.

En attendant, voici quelques principes généraux qui permettent de comprendre que l’urgence est de faire preuve de réalisme et de se départir du dogmatisme.

Lire la suite

Gaz contre données, souvenons-nous de la tour de Babel !

Des articles un peu elliptiques nous informent que l’accès au gaz liquide serait contrebalancé par une remise en cause des dispositions prises sur la protection des données personnelles des Européens.

Nous avons par le passé cédé bien des choses aux USA en contrepartie de l’accès au pétrole. Nous serions en train de céder encore plus contre de l’accès au gaz.

Lire la suite

" C O N T R I B U T I F " : explication en 2 livres

Ce mot est désormais à toutes les sauces ... ce n'est pas un hazar : pour poursuivre notre évolution, nous ressentons le besoin de nous attacher à des activités plus complexes et dont la création de valeur est de plus en plus immatérielle.

Deux livres complémentaires nous expliquent pourquoi et comment prendre en compte cette réalité.

 

Lire la suite

« Economie productive – Economie contributive »

Aux  éditions ISTE

 

Dans mon précédent livre, « Changeons de civilisation » je m’interrogeais sur l’avenir que la civilisation occidentale qui a servi de modèle de référence durant ces derniers siècles au développement de l’humanité.

En l’écrivant, j’avais acquis la conviction que nous vivons bien plus qu’un changement de civilisation.

Dans ce livre, « économie productive – économie contributive » (ed. ISTE), je pars d’une hypothèse : « sommes-nous en train de sortir de la sédentarisation, dont le dernier chapitre a été l’ère industrielle ? ».

Lire la suite

Faire un numérique Occidental ou Européen ?

L’institut Rousseau publie un article intitulé « Indépendance numérique : que nous apprend la Chine… ? ». Il y rappelle que la Chine a, dès les années 80, pris ses dispositions pour ne pas subir les dépendances imposées par le numérique occidental.

C’est en particulier le potentiel d’influence qui a été le moteur de leur détermination, dont la phrase attribuée à Deng Xiaoping : « Si vous ouvrez la fenêtre, l’air frais entrera mais aussi les mouches ».

L’Europe se pose actuellement la même question, mais sous forme de dilemme : être un acteur du numérique Occidental ou faire un numérique Européen.

Lire la suite

Cessons les discours sur les ratés du numérique français !

La commission Européene se mobilise sur les questions de cybersécurité et réfléchi aux aspects de souveraineté numérique. Cela se passe plutôt dans les pays périphériques, mais cela ne doit pas nous empêcher d'être actifs.

Nous sommes de moins en moins un protectorat américain et nous devons penser par nous même au numérique dont l'UE a besoin.

La Chine partie de rien il y a prés de 30 ans nous confirme qu'il s'agit d'une question de volonté et d'indépendence d'esprit.

Nous avons les savoir et les talents. Rappelons que tout ce qui concerne le numérique relève de l'économie de l'immatériel. 

Lire la suite

Revenu universel & monnaies intelligentes

Instruments de gouvernance pour le 21ème siècle 

 

Par Geneviève Bouché pour le Gand Orient de France

 

Le revenu universel est présenté comme une idée généreuse et sa mise en application est présentée comme inéluctable.

Depuis ce début de siècle, cette idée est poussée par les fondus du numérique qui savent que la robotisation détruit l'emploi et que si les citoyens n'ont plus de paie, il faut leur accorder un minimum de ressources.

Cette idée n'est pas transposable en Europe. D'ailleurs, une approche bien plus prometteuse est possible.

 

Lire la suite

Faire Europe ou faire Occident ?

Les générations montantes veulent faire Europe et nous pouvons le faire, c'est une affaire de volonté. Exemple : dans notre manière d’accueillir les annonces de Facebook ou de réagir au mouvement woke.

Lire la suite

Tissu entrepreneurial européen : le renouveau via les débutances

L’Europe, et en son sein la France, doit se réinventer tant sur le plan sociétal que sur le plan économique.

Elle sait ce qu’elle veut : respecter l’environnement, faire évoluer sa démocratie, refonder son pacte social… Elle a conscience qu’elle doit tout réinventer elle-même, ce qui est normal puisqu’elle est au premier rang pour constater la fin d’un modèle de société qui est né sur ses terres.

Les « débutances » sont un concept né en 2010 au cours de travaux explorant les raisons pour lesquelles la création d’entreprise devient un « organe vital » au fur et à mesure que l’économie de l’immatériel se développe. Or, la France et l’Europe semblent handicapées face à cette nécessité.

Cette proposition est au cœur des réflexions en cours dans le cadre du plan de relance en cours d’élaboration.

Voir la vidéo

 

Lire la suite

Dialogue imaginaire à propos du démentèlement des GAFAM

https://www.lesechos.fr/idees-debats/cercle/opinion-regulation-des-gafa-la-grande-confusion-1268051

CHRONIQUE
Opinion | Régulation des Gafa : la grande confusion
Limiter le pouvoir des Gafa : les Etats-Unis comme l'Europe s'y emploient,
mais pas avec les mêmes intérêts ni les mêmes méthodes.
Les explications de l'économiste Jean-Hervé Lorenzi.

Par Jean-Hervé Lorenzi
 (chroniqueur | président du Cercle des économistes)
Publié dans les Echos le 25 nov. 2020 à 8:30Mis à jour le 25 nov. 2020 à 9:02

Voici les observations qui peuvent être apportées à ces propos.

Lire la suite

Wuhan en fête aiguillonne le numérique européen

En cette fin d’année 2020, Wuhan, foyer initial de la covid19 fait la fête, tandis que les grincheux occidentaux se lamentent.

Ceci serait rendu possible parce que la Chine aurait mis en place l’équivalent du stopcovid qui aurait été admis sans problème par la population.

Ainsi, les départs de foyer d’infection sont immédiatement identifiés et donc bloqués.

Cette efficacité est utilisée pour faire de la propagande à propos de l’efficacité de la gouvernance chinoise. Certes, cette gouvernance n’est pas transposable en Europe, mais les raisons de ce résultat nous invitent à stimuler nos velléités de souveraineté numérique et notre stratégie pour la développer.

Lire la suite

Ce que Trump a fait pour nous !

Cet insaisissable personnage a rendu visible la fissure qui défigure l’image de « grand frère » que les USA jouent vis-à-vis de l’Europe depuis 70 ans. Sur le plan anthropologique, cette fissure est inexorable, même si elle devrait évoluer vers alliance basée sur la réciprocité.

L’Amérique du nord vit une période complexe où se mêlent les dénouements de fondamentaux politiques instaurés avant et après la dernière guerre mondiale qui n’étaient pas durables, mais aussi les conséquences d’une évolution démographique, auquel il faut ajouter les mutations partagées avec le reste du monde, induites par l’évolution du climat, la numérisation de nos vies, le changement de modèle social et culturel… etc..

La finance, qui est un de ses axes de domination perd elle-même ses repères en raison du fait que l’économie repose de plus en plus sur de la création de valeur immatérielle. Or, l’immatériel a un comportement économique radicalement différent du matériel. Un autre modèle est à inventer, mais en attendant, l’instabilité ne cesse de semer le trouble.

Lire la suite

L'Etat Plateforme : une notion incomprise par la cours des comptes ! Pourquoi est-ce grave ?

Un rapport du conseil d’Etat de 2017 puis de la cour des comptes en 2018 ont remis en cause la poursuite du projet « Etat Plateforme » confiée de 2014 à 2019 à feue la DINSIC. Dans la réalité, cette initiative a correspondu à une opération d’intrapeneuriat au sein de l’État.

Les motifs invoqués pour cet abandon se comprennent. Ce qui est problématique, c’est l’analyse du problème et les conséquences de la décision. Ceci est trop grave pour ne pas être portés au débat public.

« Etat plateforme » désigne l’architecture du système de données dont doit se doter un état pour assurer la protection et la fluidité de circulation des données dans sa zone de souveraineté. Il faut remettre en route ce chantier en repartant des bons objectifs et des bonnes compétences.

Lire la suite

Un monde soutenable grâce au numérique

Réponse à l’appel à contribution du gouvernement, via France Stratégie

 

Les Think tanks du numérique organisent des prises de paroles chaque fois qu’un sujet d’envergure nationale mérite leur éclairage professionnel. Tous les Think tanks du numérique peuvent contribuer. Nous publions un panel de 10 d’entre eux.

C’est le cas de cette consultation à propos des « soutenabilités » : si nous voulons aller vers une gouvernance plus respectueuse de notre environnement, nous devons faire évoluer nos manières de produire et de consommer et cela nous entraîne vers plus de complexité, et de flexibilité.

L’Europe à l’opportunité et la faculté de construire un numérique du 21ème siècle calé sur les objectifs de soutenabilité. Toutes les composantes de notre vivre ensemble sont concernées.

Rien ne se fera en Europe sans une architecture numérique basée sur la modularité, la scalabilité et l’interopérabilité. Il y a même urgence à y penser car le numérique du 20ème siècle, qui nous est étranger mais qui nous impose ses diktats, entre dans une nouvelle phase de son évolution : la calcification. Il devient fragile.

Mais, ce numérique bouscule notre pacte social, tout comme le font le codiv19 et la fragilisation vertigineuse de la finance mondiale.

Les 10 contributions démontrent que nous avons la possibilité de contourner la dualité USA / Chine en abordant autrement les politiques de soutenabilité et le numérique qui en est le support.

Un sujet suscite une attention particulière : les monnaies intelligentes. Un autre constitue un socle : l’architecture des infrastructures numériques ainsi que « l’identité probante » des agents sociaux et économiques.

Télécharger la contribution

Lire la suite

Travailler 4 jours par semaines ?

Le déconfinement : super, mais pas pour ceux qui ont perdu leur emploi au passage. Alors, une idée remonte à la surface, et pas en France, mais ailleurs dans le monde (Nouvelle Zeland) : travailler moins.

Cette idée est simpliste. L’activité humaine ne doit pas être ralentie. Mais elle doit être réorientée. Mais pour cela, il faut passer de l’économie exclusivement productive à une économie duale : productive et contributive.

Lire la suite

- page 1 de 5

Fil des billets
Fil des commentaires