Le blog de Geneviève-b

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

à débattre

Nouvelle civilisation, nouveau pacte social et nouvelles monnaies

En décortiquant les facteurs du changement de civilisation que nous abordons, nous comprenons que les règles de notre vivre ensemble doivent évoluer considérablement, en particulier pour ce qui concerne les modes de gouvernance et ses instrument. Parmi eux, le pacte social et la monnaie. Voici pourquoi.  

Lire la suite

Les médailles olympiques européennes

La flamme de Rio vient de s’éteindre. De nombreux symboles ont pénétré la cérémonie de clôture. Les jeux olympiques sont des temps forts de fraternité mais aussi de réalité politique.

L’Europe triomphe avec 242 médailles (309 avec la Grande Bretagne), mais seule l’escrimeuse italienne Elisa Di Francisca a arboré le drapeau européen lors de la remise de sa médaille d’or.

Lire la suite

Uberisation de l’état ?

C’est possible si nous maintenons notre culture de l’état qui impose et non l’état qui se met en quête de rendre les services dont nous avons réellement besoin.

Les GAFAM sont à la manœuvre, mais leur approche centralisatrice est inquiétante. Les chinois font déjà un peu différemment. Nous avons la possibilité de faire autrement en misant sur les architectures distribuées.

Lire la suite

Adoptez un élu !

Nos élus sont en détresse : ils se donnent beaucoup de mal pour obtenir une investiture, puis pour la transformer en mandat. Lorsqu'enfin ils sont investis : patatras, ils se rendent compte qu’ils sont instrumentalisés et même placés en contradiction avec les idées qui les ont portées.

Leurs élus leur en veulent. Ils sont détestés. L’écœurement saisit les élus et les électeurs.

Ce n’est pourtant pas le moment de se désintéresser de la chose publique.

Lire la suite

Mon revenu de base à moi

Contribution pour le MFRB

Le revenu de base s'impose (avec la robotisation) et en même temps, suscite du rejet (peur de l'oisiveté).

Ce billet est une fiche dessciptive, réalisée à la demande du MFRB (mouvement Français du Revenu de base RdB). Elle est destinnée à comparer l'approche par l'économie contributive aux autres approches plus largement répendues.

Lire la suite

Le revenu de base dans l’économie d’hier et de demain

Le revenu de base devient tendance, youpiii … Mais, faisons le point.

Aux USA, en Chine et dans les pays développés, la robotisation s’impose comme la seule manière de rester compétitif et de réduire considérablement les risques de délocalisation.

Moins de travailleurs, moins de salaires versés, pour que la demande ne s’effondre pas, le revenu de base devient une nécessité.

Lire la suite

Ces fous qui nous ont gouvernés …

Philippe Martinez (CGT) demande le retrait de la loi « travail ». Dans le même temps, lui et ses troupes justifient leur volonté de bloquer l’économie au motif qu’il n’est pas possible de discuter avec le gouvernement. Il affiche ainsi son comportement de pervers : culpabiliser l’autre et enrôler son entourage dans sa perversion.

Ce type de dirigeant ne correspond plus à notre époque.

 

Lire la suite

Mettre en valeur tous nos inventeurs : académiques et Concours Lépine

Interview d’Atlantico du 7/5/16

 

 

Actuellement, se déroule la nouvelle édition du Concours Lépine. L’esprit condescendant hérité de ses origines y flotte encore. Tous nos inventeurs méritent d’être mis en valeur. Pas seulement les entrepreneurs. L’enjeu : faire comprendre le plaisir de découvrir, soit via une démarche académqie, soit via la co-constrution mâtinée de sérendipité. Je rêve d’une fête des inventeurs, de tous les inventeurs !

Lire la suite

Les outils de gouvernance des dominants du 21ème siècle

Tout être vivant a envie que sa lignée passe à la postérité. Pour cela, il s’impose par la séduction ou par la force. Pour augmenter ses chances de succès, il peut conjuguer les deux en suscitant l’admiration.

Ce comportement se reproduit au niveau collectif, mais la manière de s’imposer évolue au fur et à mesure que les priorités se précisent.

Lire la suite

Revenu de base & création monétaire, tout ça pourquoi ?

Le MFRB publie un article particulièrement intéressant sur le lien entre la création monétaire et le revenu de base. Cet article permet d’explorer les axes de réflexion en cours, ce qui représente un énorme travail.

Cette réflexion peut être complétée en se posant la question : pourquoi changer le couple « pacte social et monnaie » ? Où en sommes-nous ? Qu’est-ce qu’il se prépare ? …

Lire la suite

Revenu de base plus malin que la prime d’activité

Le revenu de base stabilise le marché de l’emploi de manière à ce que les jobs dangereux ou pénibles soient bien rémunérés.

La prime d’activité ne concerne que ceux qui ont une activité. Les mauvais salaires sont compensés par les deniers publics. Il s’agit donc d’une prime au mauvais employeur, versée au salarié.

Nos élus sont obsédés par la création d’emploi, tout comme nos voisins, qui sont soumis aux mêmes contraintes de transition. Chacun bricole le dispositif qui permet d’afficher des statistiques correctes.

Lire la suite

De l’Open-innovation à « entreprise libérée», nous sommes tous concernés

Le tissu entrepreneurial français actuel est encore très marqué par l’ère industrielle, dont le motif récurent est la pyramide. Pour se donner un nouveau souffle, il doit adopter une structure maillée. Or la structure capitalistique ne favorise pas cette migration, en dépit du fait que l’hyperspécialisation des entreprises démontre que leur concentration devient inefficace.

Voici pourtant le scénario qui se fait jour.

Lire la suite

Économie de la fonctionnalité, « dépatrimoinisation » et accaparements

L’économie circulaire et des fonctionnalités s’imposent comme une des manières d’accéder à la « sobriété heureuse », mais à y regarder de près, sa mise en place ne doit pas accentuer l’accaparement des richesses.

Voici 2 exemples de risques qui nous guettent.

Lire la suite

Le scénario « vers de l’abondance » est à moitié écrit

Nous sommes écrasés de règles et d’obligations. Dans le même temps, nous tentons de libérer les initiatives et la créativité.

La création d’entreprise se développe en dépit du fait que le cadre social dans lequel ils opèrent est le moins protégé de tous. Parmi les porteurs de projet, il y a les soi-disant « doux rêveurs » de l’ESS (économie sociale et solidaire) qui tentent de démontrer qu’une autre forme d’activité économique et sociale est nécessaire. Cependant cette forme d’économie ne parvient pas à se financer dans le modèle capitaliste en vigueur. Elle est parfois financée par de l’« argent dette », mais les restrictions budgétaire liées à cette monnaie ne lui permet pas de prendre sa pleine dimension.

Lire la suite

Décider avec la passé récent ou le futur probable

Philippe Aghion vient de terminer son remarquable cycle de cours au Collège de France, intitulé « Théorie & politique de la croissance ».

Dans sa séance inaugurale, Philippe Aghion a présenté sa manière de faire de la macroéconomie en confrontant des modèles théoriques à des situations empiriques.
Cela permet de voir les politiques économiques qui fonctionnent et donnent des résultats satisfaisants et celles qui au contraire s'avèrent inefficaces voire destructrice.

Il a donc exposé des théories confrontées à la lumière de nombreuses manipulations de chiffres, collectés au siècle dernier et en ce début de siècle. Ce travail immense est réalisé avec de gros moyens.

Cependant, les conclusions qui en découles ne sont pas ajustées à l’aide de considérations géostratégiques ni des mutations socioculturelles. D’une manière générale les démarches prospectives étaient peu présentes, ce qui aurait été encore plus intéressant compte tenu que nous sommes dans une période de mutation accélérée.

Lire la suite

LE LIBERALISME : MIRACLES, DESASTRES ET RENOUVEAU

Le Cercle des Echos de juillet 2015

En occident, chaque pays se compare aux autres.

A travers ces innombrables études, les médias donnent à penser aux français que l’herbe est plus verte chez les voisins, en occultant éventuellement le cynisme et la cupidité courtermistes qui sont à la manœuvre, ici et ailleurs.

The Guardian a tout de même publié un article qui admet que nos économies occidentales fabriquent des travailleurs pauvres.

Ces économies sont toutes plus ou moins d’inspiration libérale, mâtinées de socialismes.

Certains nous expliquent que là où les services publics ont été confiés (tout ou partie) à des entreprises privées, tout s’est mis à fonctionner correctement… Et pourtant, les récriminations sur les très grandes entreprises qui se comportent quasiment hors des lois continuent à proliférer.

Est-ce le libéralisme qui est en cause ? Pas assez ou trop ? Le débat semble infini. Ce n’est donc pas comme cela qu’il faut poser le problème à présent.

Lire la suite

En quoi la simplexité et la vicariance concernent la prospective ?

La simplexité et la vicariance sont deux mots mis en lumière par l’ingénieur, neurophysiologiste, professeur au Collège de France Alain Berthoz, dans ses publications chez Odile Jacob.

Ces notions lui sont apparues en travaillant sur la manière dont notre cerveau résout des problèmes complexes et comment la nature s’adapte aux évolutions qu’elle subit et qu’elle suscite.

Comprendre les mécanismes d’évolution des organes vivants permet d’éclairer les processus de changement que nous vivons pour les orienter opportunément.

Lire la suite

Pierre Gattaz et le 21ème siècle

Ce que dit Pierre Gattaz est clair. Il le dit avec une grande sincérité : ce sont les entreprises qui créent la richesse. La richesse permet de financer l’état et la protection sociale. La crise met à mal les entreprises. Il faut donc tout faire pour permettre aux entreprises de se développer.

Et pourtant, son discours laisse un drôle de goût dans la bouche.

Il y a quelque chose qui ne marche pas dans le postulat. Les entreprises créent une certaine richesse, celle qui apporte des satisfactions aux consommateurs. Mais nous ne sommes pas que des consommateurs. D’ailleurs nous prenons des distances avec le consumérisme. Nous ne voulons pas consommer toujours plus, nous voulons consommer toujours mieux, ce qui pose des problèmes à notre tissu entrepreneurial : les grands acteurs doivent trouver un nouveau souffle ou disparaître.

Lire la suite

A qui appartient une société aujourd’hui ?

Billet publié en 2013 sur le blog Genevieve-b.fr et dans le Cercle des échos. Il a donné lieu à une chantier au Bernardins puis un article en 2014 dans Les Echos et un débat au Printemps de l’Economie en 2016.

Nos habitudes, en matière de propriété, sont bousculées par la complexité des processus de création d’entreprise. Elles doivent donc évoluer. Les patrons n’en ressentent pas directement le besoin, mais les conditions à remplir pour devenir une terre attractive et lutter contre le pillage de notre patrimoine immatériel démontrent que nous allons devoir changer nos habitudes. Voici pourquoi et comment.

Lire la suite

page 2 de 2 -

Fil des billets
Fil des commentaires