Idées clef des recommandations de Gene Sharp :
 
  • la non-violence (si possible),
  • un signe symbolique (parapluie, gilet jaune),
  • des slogans faciles à scander.
 
 

Éviter l’amateurisme grâce aux think tanks

Pour que de telles manifestions prennent corps, il faut du mécontentement à partager. Pour qu’elles apportent quelque chose, il faut des revendications claires avec des propositions de solutions opérationnelles pour sortir de la crise.

C’est là que les think tanks deviennent importants, car c’est là que la réflexion se prépare.

Les dictateurs s’installent dans les pays où le système est détraqué. Les institutions y sont incapables d’endiguer la dégradation. Ce n’est donc pas dans les institutions que se prépare la relève. C’est dans le cœur de la société, là où souffrent les générations trahies ou en voie de l’être.

Il faut que la détermination soit forte et les arguments solidement partagés de manière à ce que ni l’enlisement ni la brutalité ne soient une manière d’étouffer ce qui est qualifié de rébellion.

 

France ringarde

Les gilets jaunes ont probablement lu le manuel de Gene Sharp, mais leurs revendications étaient éparpillées.

Les grévistes n’ont pas lu le manuel, ou du moins ils ne l’ont pas mis en œuvre, parce qu’ils estiment qu’ils ont un savoir-faire éprouvé et que leurs revendications sont adossées à de solides arguments.

Hélas, ils se trompent : ils ont une pensée et des méthodes héritées d’un passé qui n’a plus de raison d’être. Sur la base de leur expérience en entreprise, ils discutent « travail / retraite » avec de gentils diplômés formés à un paradigme qui n’a lui-même plus de raison d’être : le 20ème siècle est terminé et ne reviendra plus.

Ils croient que leurs revendications relèvent de questions sociales. Elles concernent en réalité l’économie et la souveraineté.

Pour avancer, il faudrait discuter « parcours de vie », « prospérité territoriale » et « tissu entrepreneurial ».

Pour le moment, ce sont dans les think tanks que le sujet est abordé.

Alors, en 2020, ne descendez pas dans la rue à tous propos. Ne ringardisez pas votre image en faisant la grève comme aux siècles derniers.

Engagez-vous, renseignez-vous, mobilisez-vous autour de projets de société tournée vers l’avenir !